Portrait en buste

Portrait en buste

Portrait conservé dans la résidence de Gongsang Norbu, prince de la bannière de droite des Qaracin.

Portrait de Chinggis Khan en pierres blanches

Portrait de Chinggis Khan en pierres blanches

Portrait en buste de Chinggis Khan

Portrait en buste de Chinggis Khan

Peinture ou « chromo » représentant Chinggis Khan en buste, très proche du portrait précédent mais portant une légende en caractères chinois, « 民族英雄 », « Héros [d’une/de notre] nationalité ». Elle nous est connue d’après une photographie prise dans les années 1930, qui fut publiée en 1940 ou 1941 dans l’hebdomadaire Köke tug (« Étendard bleu ») (1940 selon Heissig 1973 [1970]: 422; 6 janvier 1941 selon Yang Haiying 2005: 21). Yang Haiying détaille en légende : « Portrait de Gengis Khan qui a été transmis au(x) peuple (s) de la Mongolie-Intérieure.

D’aucuns se demandent si ce portrait n’aurait pas été créé par l’armée japonaise pendant les années 1930. Mais pour les Mongols eux-mêmes, la question ne se pose pas de savoir qui a peint ce portrait » (Yang Haiying 2005: 21).

Yeke mergen Cinggis Qagan

Yeke mergen Cinggis Qagan

Peinture représentant Chinggis Khan en buste, conservée dans le musée « Cinggis Qan-u sülde » (les Huit Tentes Blanches), et détruit pendant la révolution culturelle. Une photographie fut prise secrètement par un certain Zan Iui Si (ou Zang Siyang Ven) dans les années 1920 après un colloque sur l’étude de la géographie de la Chine, et publiée dans les actes du colloque. La légende le qualifie, à droite, de « Yeke mergen Cinggis Qagan » (« Grand sage Chinggis Khan ») en mongol, et, à gauche, « Chengjisihan » en caractères chinois.

« Bogda Cinggis qagan-u körüg » (portrait du Saint empereur Chinggis)/« Yuan Taizu huangdi » (empereur Taizu des Yuan)

« Bogda Cinggis qagan-u körüg » (portrait du Saint empereur Chinggis)/« Yuan Taizu huangdi » (empereur Taizu des Yuan)

Reproduction du portrait Yuan accompagnée d’une notice biographique, publié peu avant 1925 par une imprimerie mongole de Pékin. Le titre de la légende du portrait de Chinggis Khan est « Bogda Cinggis qagan-u körüg » (portrait du Saint empereur Chinggis)/« Yuan Taizu huangdi » (empereur Taizu des Yuan). Conservé dans les Archives de Mongolie-Intérieure à Hohhot. Texte et traduction de la notice mongole par Mostaert 1927 : 155-156.

« Chinggis Khaan »

« Chinggis Khaan »


Buste en marbre, 1995.

 

« Yuan Taizu huangdi » 元太祖皇帝 (empereur Taizu des Yuan)

« Yuan Taizu huangdi » 元太祖皇帝 (empereur Taizu des Yuan)

Feuille d’album, encre et couleur sur soie. Tiré de l’album Yuandai di xiang ce 元代帝像冊, provenant du Palais Impérial (la Cité interdite) de Pékin. La peinture date de la dynastie Yuan (XIIIe ou XIVe siècle) ; elle fut montée en album avec les portraits de sept autres empereurs mongols et complétée par une courte notice au XVIIIe siècle. Chinggis Khan est identifié par le titre « Yuan Taizu huangdi » 元太祖皇帝 (empereur Taizu des Yuan) accompagné d’une courte légende.